Barcelona y Flamenco, la compagnie qui dirige les deux spectacles les plus concourus de la ville, « Opera y Flamenco » et « Gran Gala Flamenco » nous annonce sa nouvelle incorporation pour 2016. Ce n’est autre que Chicuelo, l’un des principaux guitaristes de flamenco actuels qui arrive pour unir sa force à celle du directeur artistique et bailaor vainqueur de nombreuses récompenses Rafael Amargo.

flamenco barcelona chicuelo

En 1986, lors d’une interview pour le magazine Puerta de Sevilla, le maestro de la guitare Paco de Lucía disait : « La guitare est en train de changer et j’ai l’obligation morale envers les gens qui me soutiennent d’ouvrir de nouveaux horizons ».

Aujourd’hui, en tant que l’un des principaux guitaristes de flamenco en Espagne, comment ressentez-vous cette responsabilité de poursuivre cette évolution ?

Chicuelo : En réalité, moi je continue à jouer et à composer avec tout l’engagement possible et avec la plus grande liberté et je crois que c’est ce qu’un musicien a de mieux à faire !

Vos projets restent en constante évolution, mais ne perdent jamais leur essence. Comment arrivez-vous à créer un flamenco qui soit si variable et à la fois si pur ?

Chicuelo : Je ne me pose pas vraiment la question, je fais ce que je ressens le plus naturellement du monde. Ce qui est vrai, par contre, c’est que j’ai été bercé par le flamenco depuis tout petit. Le chant, la danse et la guitare des meilleurs maestros et en même temps, j’ai écouté d’autres musiques qui ont certainement exercé une influence sur moi quand je joue et quand je compose.

chicuelo flamenco palau de la musica

« Opera y Flamenco », comme son nom l’indique, est une fusion de deux arts passionnants de l’Europe. Pour ce nouveau projet dont vous assumez la direction musicale du spectacle le plus célèbre de Barcelone, quel a été votre principal challenge ?

Chicuelo : Le principal challenge était de ne faire perdre leur identité ni au flamenco, ni à l’opéra, qu’on puisse reconnaître leur essence.

Que peut-on attendre d’un spectacle sous la direction artistique de Rafael Amargo et la direction musicale de Chicuelo ?

Chicuelo : Eh bien, surtout un travail et une qualité garantis. On donne le meilleur de nous-mêmes et on met tout notre cœur dans ce qu’on fait.

Les spectateurs de Barcelona y Flamenco attendent avec impatience de voir le spécial « Gran Gala Flamenco Chicuelo ». Que peut-on attendre de ce nouveau spectacle au Palau de la Música Catalana ? En plus de la direction musicale, on vous verra aussi sur scène ?

Chicuelo : Oui, il me tarde vraiment de représenter mon spectacle lors de la « Gran Gala » et j’espère que ça plaira au public. On y verra un répertoire varié de guitare, de danse, de chant, de violon et de percussions.

Chicuelo, comment vous sentez-vous à travailler à Barcelone, votre ville, si cosmopolite et qui vous offre la possibilité de faire connaître le flamenco à des gens du monde entier ?

Chicuelo : Je me sens très heureux, très très heureux. C’est un privilège de pouvoir travailler sur quelque chose qu’on aime et un plaisir de le faire pour des gens du monde entier. C’est un cadeau de la vie !

« Opera y Flamenco » et « Gran Gala Flamenco » restent à l’affiche sans interruptions à Barcelone, au Théâtre Poliorama et au Palau de la Música Catalana. Cliquez ici pour en savoir plus.

 

opera y flamenco palau de la musica barcelona stage